Future of Work

Skilmi imagine le futur de la formation dans L'Opinion !

29/04/2021
Skilmi fête le 2000ème numéro de l'Opinion en imaginant le futur de la formation à horizon 2025

Thomas Kurkdjian, CEO de Skilmi a contribué au 2000ème numéro de l'Opinion en imaginant le futur de la formation à horizon du numéro 3000...en 2025 :

L'occasion de partager nos convictions sur la formation en situation de travail
  • Des micro-formations centrées sur ses projets
  • En situation de travail 
  • Auprès de ses collègues et des meilleurs experts
Bref, changer radicalement d’approche
  • En replaçant la formation au cœur des entreprises
  • Et répondre à la pénurie des  compétences
2025 c’est aujourd’hui et nous le préparons chez Skilmi ! 


Voici le texte de la contribution qui visait à anticiper un article publié en 2025 : 

Pénuries de compétences : la formation en situation de travail fait ses preuves

Face aux pénuries de produits, on avait connu les relocalisations. Et si les formations en situation de travail étaient la solution pour répondre aux pénuries de compétences ?

C’est le choix de Marie Fénelon, Chief Talents Officer d’un groupe leader des services à l’environnement : « Nous nous sommes rendu compte que nous avions largement les compétences en interne. Et que nos collaborateurs peuvent être nos meilleurs formateurs. Se former in-house, entre collègues, permet de recentrer la formation sur la mise en œuvre des compétences au jour le jour. »

La capacité à adapter et faire évoluer les compétences des collaborateurs en fonction de ses projets permet de gagner du temps et d’assimiler des micro-compétences immédiatement utiles pour ses projets avec des objectifs clairs.

Une récente étude de l’Observatoire des métiers (avril 2025) établit que 72 % des DRH considèrent la formation en situation de travail (AFEST) comme plus favorable à l’engagement des apprenants, très loin devant des formations classiques en salle et même avec de la gamification.

Cela suppose de changer radicalement d’approche. Selon Marie Fénelon, « nous avons complètement repensé la manière de transférer les savoir-faire en fonction des projets grâce à une plateforme interne de compétences. Et nous en avons fait la colonne vertébrale pour notre nouvelle organisation de travail. Former n’est plus une action à part, on replace la formation au cœur du business pour gérer des projets et innover. »